Crise du crédit : intervention concertée des grandes banques centrales

La Fed, la BCE et les banques centrales britannique, canadienne et suisse ont annoncé ce mercredi une initiative coordonnée destinée à "réduire les pressions sur les marchés de financement à court terme". Sont également concernés les devises, les actions, le pétrole et autres matières premières.

2 mn

C'est une première depuis 1995. Jamais les banques centrales de plusieurs pays n'avaient agi de façon aussi coordonnée pour atténuer une crise financière. La Réserve fédérale américaine (Fed), la Banque centrale européenne (BCE), la Banque du Canada et la Banque nationale suisse ont annoncé mercredi une initiative commune, destinée à fournir des liquidités aux banques et autres institutions financières, en butte à la cherté du crédit depuis la crise financière amorcée cet été. Il s'agit non seulement de calmer le jeu sur le marché monétaire, mais aussi sur les devises, les actions, le pétrole et autres matières premières.

La principale mesure annoncée est l'ouverture d'une nouvelle facilité temporaire permettant aux banques d'avoir accès à des crédits par adjudication. La Fed américaine allouera ainsi des fonds à court terme aux institutions financières avec pour garantie une grande variété de collatéraux. La première attribution de liquidités par enchères se déroulera lundi prochain, et s'élèvera à 20 milliards de dollars. La deuxième aura lieu le jeudi suivant, pour un montant identique. Deux autres attributions devraient suivre en janvier mais la somme n'a pas encore été divulguée.

Un haut responsable de la Fed, cité par l'AFP, a précisé que la nouvelle adjudication annoncée par la Réserve fédérale "ne concernera pas un certain type d'institution financière en particulier, ni des problèmes en particulier". "Cela concernera le fonctionnement des marchés", a affirmé le responsable sous couvert d'anonymat. "Il n'y a pas de raison de croire que l'utilisation de cette facilité de crédit stigmatisera" ceux qui choisiront d'y recourir, selon lui.

De son côté, la Banque d'Angleterre (BoE) va proposer aux banques 11,35 milliards de livres sterling en deux enchères les 18 décembre et 15 janvier, a-t-elle annoncé ce mercredi. Quant à la Banque nationale suisse (BNS), elle a annoncé mercredi qu'elle mettait à disposition du marché des liquidités d'un montant maximal de 4 milliards de dollars.

Les banques centrales pourraient ne pas en rester là. D'autres mesures de soutien aux marchés monétaires seront prises, si besoin, a déclaré le vice président de la Banque centrale européenne, Lucas Papademos. L'action de concert engagée aujourd'hui vise "à démontrer l'engagement" des Banques centrales à assurer un bon fonctionnement des marchés monétaires "d'une manière efficace et visible", a insisté Lucas Papademos.

Cette batterie de mesures intervient au lendemain d'une baisse d'un quart de point de son principal taux directeur par la Fed. Une baisse jugée insuffisante par les investisseurs, qui espéraient une réduction de 50 points de base.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.