EDF négocie avec British Energy la construction d'une centrale

 |   |  224  mots
Le groupe français est en discussion avec la société de production d'énergie nucléaire British Energy, détenue en partie par l'Etat britannique, pour la construction de la première centrale nucléaire en Grande-Bretagne depuis 30 ans.

Le groupe français EDF est en discussion avec la société de production d'énergie nucléaire British Energy, détenue en partie par l'Etat britannique, pour la construction de la première centrale nucléaire en Grande-Bretagne depuis 30 ans, selon les déclarations d'un responsable d'EDF publiées ce vendredi dans le Financial Times.

"Il est assez naturel que British Energy veuille participer au renouveau du nucléaire, et parce que nous avons une ambition claire, j'ai bon espoir que nos deux ambitions s'harmonisent", déclare au quotidien britannique le directeur général d'EDF Energy au Royaume-Uni, Vincent De Riaz. "Nous sommes bien placés pour être en pôle position dans la construction de nouvelles installations nucléaires", poursuit Vincent De Rivaz, précisant que le groupe British Energy possédait les meilleurs sites en la matière.

Selon le responsable d'EDF, le bon déroulement du projet dépend toutefois de la décision du gouvernement de légiférer sur le sujet. "2007 est une année critique. Certains éléments de la nouvelle législation devront être prêts pour la session parlementaire de 2007-2008", expliquet-il. En février, l'organisation de défense de l'environnement Greenpeace avait remporté une victoire en justice et forcé le gouvernement britannique à relancer des consultations sur la construction de nouvelles centrales nucléaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :