Merck va rembourser 2,3 milliards de dollars au fisc américain

 |   |  261  mots
Le groupe pharmaceutique américian apure ainsi son contentieux avec l'administration fiscale, du moins provisoirement.

Merck remboursera 2,3 milliards de dollars au fisc. Rien de moins. Et encore le consortium pharmaceutique américain s'en tire-t-il plutôt bien ! En novembre dernier, il avait en effet évalué à 5,58 milliards de dollars le montant total des sommes potentiellement dues aux services fiscaux américain et canadien, en raison de contentieux sur la comptabilisation de transactions passées.

L'accord de ce jour couvre des contentieux sur la période 1993-2001. Cette somme a d'ailleurs déjà été provisionnée et n'aura pas d'impact sur les résultats 2007, a précisé hier le consortium. Merck n'en sera pas quitte pour autant. Car, l'examen par l'IRS (Internal Revenue Service) des années postérieures à 2001 se poursuit.

Le groupe est d'ailleurs dans une mauvaise passe. La Food and Drug Administration, l'autorité sanitaire américaine, a en effet annoncé hier avoir engagé une campagne d'information et de prévention, alors que 28 enfants en bas âge présentent de sérieuses complications au foie après l'administration d'un vaccin contre le rotavirus développé par le laboratoire Merck , le RotaTeq. La FDA n'est toutefois pas en mesure de confirmer si les complications ont bien été causées par ce vaccin, déjà distribué à hauteur de 3,5 millions de doses aux Etats-Unis.

Merck a vu son bénéfice diminuer de 4% en 2006 à 4,43 milliards de dollars, à cause de coûts de restructuration et de l'acquisition de Sirna Therapeutics, qui ont éclipsé les bonnes performances du partenariat avec le laboratoire Schering-Plough. Au quatrième trimestre, le bénéfice net a toutefois accusé une forte baisse de 58%, à 473,9 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :