France Télécom cède ses actifs aux Pays-Bas

C'est T-Mobile du groupe Deutsche Telekom qui rachète les activités mobiles et Internet de France Télécom aux Pays-Bas. Cette cession représente un montant total de 1,33 milliard d'euros qui sera versé en cash à la clôture de l'opération, le 1er octobre prochain.

Comme la presse allemande l'annoncait hier, c'est bien T-Mobile (groupe Deutsche Telekom) qui s'est emparé d'Orange Pays Bas. France Télécom annonce en effet ce vendredi la cession de ses activités mobiles et Internet aux Pays-Bas à T-Mobile Pays-Bas pour une valeur d'entreprise de 1,33 milliard d'euros. Le montant sera versé en cash lors de la clôture de la transaction le 1er octobre, précise l'opérateur dans un communiqué.

Les deux opérateurs T-Mobile et Orange Pays-Bas ne dégageaient pas assez de rentabilité sur un marché dominé par le néerlandais KPN. Mais ensemble, l'opération doit permettre à T-Mobile, à la troisième place du marché néerlandais, de dégager des synergies d'un milliard d'euros, selon le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. T-Mobile deviendrait également numéro deux sur le marché de la téléphonie mobile aux Pays-Bas.

Ce rachat était d'autant plus attendu qu'en juin dernier avait eu lieu un chassé-croisé entre Deutsche Telekom et France Télécom. L'opérateur français avait repris à son homologue allemand le fournisseur d'accès Internet espagnol Ya.com pour 320 millions d'euros. Et avait confirmé dans le même temps étudier l'offre de rachat de Deutche Telekom sur sa filiale néerlandaise.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.