IPhone : France Télécom compte vendre 400.000 à 500.000 abonnements en 2008

L'iPhone d'Apple, dont la sortie officielle est prévue jeudi en France, sera vendu au prix de 749 euros "débloqué" et hors forfait. Orange, filiale de téléphonie mobile de France Télécom, qui détient l'exclusivité pour la France du téléphone d'Apple, ambitionne d'en écouler 100.000 d'ici la fin de l'année.

Les annonces se multiplient sur la sortie en France du très attendu iPhone d'Apple, prévue demain jeudi mais que France Télécom Orange commence à vendre dès ce mercredi soir dans douze boutiques en France dont une nouvelle, à Paris sur les Champs Elysées, qui resteront ouvertes jusqu'à tard dans la nuit.

Alors que les analystes tablent entre 400.000 et 500.000 abonnements vendus par France Télécom, liés à l'iPhone d'Apple, le PDG du groupe Didier Lombard a répondu ce mercredi que "cela se situe dans le milieu de la fourchette de nos prévisions".

Ce mercredi matin, Orange, filiale de téléphonie mobile de France Télécom, qui détient l'exclusivité pour la France du téléphone d'Apple a également indiqué - comme La Tribune venait de le révéler - que le fameux appareil sera vendu au prix de 749 euros "débloqué" et hors forfait. "Nu", c'est à dire sans forfait, l'iPhone sera vendu 649 euros, auxquels s'ajouteront 100 euros pour le débloquage permettant d'utiliser d'autres opérateurs, précise Orange dans son communiqué.

Pour les personnes déjà clientes de l'opérateur français et qui ne souhaitent pas un des quatre forfaits proposés avec le nouvel appareil multimédia, l'iPhone sera accessible au prix de 549 euros. Avec un forfait "Orange pour iPhone", l'appareil passe à 399 euros. Orange confirme par ailleurs que les quatre nouveaux abonnements proposés s'étalent de 49 euros (deux heures de communications) à 119 euros (8 heures) par mois, avec deux forfaits intermédiaires à 59 (3 heures) et 79 euros (5 heures). Ces prix s'entendent pour un engagement de 24 mois. Pour un contrat d'un an, les tarifs sont augmentés de 4,50 euros par mois. Ces forfaits permettent l'accès à internet, l'échange de mails et des connexions wifi (internet sans fil) aux bornes d'Orange en quasi illimité

La veille, c'est à dire mardi, Didier Lombard avait indiqué qu'il ambitionnait de vendre 100.000 iPhone, en un mois. Un chiffre spectaculaire, qui témoigne de l'enjeu pour Orange, filiale mobile de France Télécom, de la commercialisation du produit culte de la téléphonie mobile.

Selon Didier Lombard, qui s'exprimait sur Europe 1, "d'ici la fin de l'année, près de 100.000 iPhone seront vendus et cela se poursuivra l'année prochaine avec un rythme accéléré". Dans les deux autres pays européens où l'iPhone est déjà commercialisé depuis quelques semaines, O2, filiale de Telefonica, a dit s'attendre à vendre environ 200.000 iPhone au Royaume-Uni, tandis que T-Mobile (Deutsche Telekom) se refuse à fournir un objectif.

Orange organise en tout cas un lancement marketing soigné pour un appareil très attendu par les fans de haute technologie. Le téléphone d'Apple multiplie en effet les innovations. Il combine téléphonie, navigation sur Internet, lecteur de musique et de vidéo, appareil photo et assistant personnel, grâce à une interface graphique intuitive sans équivalent. Au point de faire oublier des limitations techniques comme le fait que l'iPhone n'est pas à la norme 3G qui se généralise en France pour le haut débit sur téléphone.

Selon Didier Lombard, 62.000 personnes se sont inscrites sur le site pour obtenir des informations. T-Mobile a dit avoir écoulé 10.000 iPhones en Allemagne le premier jour et O2 "plusieurs dizaines de milliers" au Royaume-Uni au cours du premier week-end.

Le PDG de France Télécom n'a pas souhaité préciser quelle part de ses recettes Orange reversera à Apple. Selon des informations de presse, l'opérateur aurait accepté une proportion de 30% à l'issue des négociations difficiles avec Apple qui faisaient douter de son arrivée à temps pour les fêtes de fin d'année en France.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.