Goodyear : les comptes reviennent dans le vert

Le groupe de pneus Goodyear renoue avec les bénéfices au troisième trimestre, principalement grâce à une grosse cession d'actifs et à un plan d'économie drastique qui a un peu amélioré ses marges.

Le groupe de pneus Goodyear, concurrent de Michelin, renoue avec les bénéfices. Au troisième trimestre, le groupe a pu bénéficier de plus values liées à une grosse cession d'actifs bouclée cet été, mais aussi du dollar faible qui a gonflé ses ventes et d'un plan d'économie drastique qui a un peu amélioré ses marges.

Le groupe affiche un bénéfice net de 668 millions de dollars, contre une perte de 48 millions un an plus tôt, dont une plus-value de 517 millions provenant de la vente de sa filiale de pièces détachées au fonds Carlyle pour 1,47 milliard de dollars.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 3% à 5,06 milliards de dollars, supérieur aux 4,92 milliards attendus par les analystes, grâce surtout à l'effet dollar qui a apporté 232 millions de dollars de recettes supplémentaires sur les ventes à l'international. Hors dollar, les ventes sont en légère baisse. Notamment le chiffre d'affaires a baissé de 6% aux Etats-Unis, où Goodyear réalise près de la moitié de ses ventes.

Les volumes vendus ont baissé, le groupe expliquant avoir choisi de se recentrer sur des produits à plus forte valeur ajoutée.Le groupe a aussi affiché un bénéfice par action hors exceptionnels de 67 cents, supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 53 cents.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.