L'inflation espagnole se rapproche de celle de ses voisins européens

 |   |  281  mots
Le taux d'inflation espagnol a reculé à 2,4% en janvier contre 2,7% en décembre grâce au recul des prix de l'énergie, des vêtements et des aliments. Le différentiel avec l'Union européenne n'a pas été aussi faible depuis mars 2004.

Le taux d'inflation espagnol, un des plus élevés de la zone euro en 2006, a confirmé son ralentissement, pour s'établir à 2,4% au mois de janvier, contre 2,7% en décembre, a annoncé ce mardi matin l'Institut national de la statistique (INE). Cet indice provisoire des prix à la consommation, harmonisé avec les statistiques européennes, s'est affiché à +2,4% en janvier sur 12 mois, contre +2,7% en décembre et +4,2% en janvier 2005. Le niveau de janvier est le plus faible enregistré par l'INE depuis mars 2004, date à laquelle l'inflation s'affichait en hausse de 2,2%.

"Le différentiel d'inflation avec l'Union européenne se réduit à 0,5 point de pourcentage, le plus faible depuis mars 2004", selon un communiqué du ministère de l'économie. Le gouvernement espagnol, de même que l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) ont récemment insisté sur les dangers d'un trop grand écart entre l'inflation espagnole et celle de ses voisins européens, qui érode la compétitivité de l'Espagne.

Cet indice a été calculé pour la première fois à partir du nouveau panier de produits recensés par l'INE, qui compte notamment certaines opérations de chirurgie esthétique, ayant remplacé certains produits peu utilisés comme la toile de tapisserie.

Sur une base mensuelle, l'inflation se réduit de 0,7% "en raison de la baisse des prix énergétiques, des vêtements et de la modération du prix des aliments", selon le ministère. Hors énergie et produits frais, l'inflation a été de 2,7% en variation annuelle, notamment à cause de la hausse des prix du tabac, du logement, et de la restauration. La variation mensuelle de l'indice s'explique en partie par la période de soldes qui a commencé en janvier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :