Feu vert des autorités américaines au rachat de DoubleClick par Google

Les autorités américaines de la concurrence ont entériné l'acquisition du spécialiste de la publicité en ligne par le moteur de recherche. La Commission européenne doit encore se prononcer.

C'est une bonne nouvelle pour Google: le géant Internet a obtenu aujourd'hui le feu vert des autorités américaines de la concurrence pour son rachat de DoubleClick, le spécialiste de la publicité sur le Web. Une acquisition à 3,1 milliards de dollars, stratégique pour les ambitions de Google dans la publicité en ligne.

Selon un communiqué publié ce jeudi, la Federal Trade Commission (FTC) a estimé, à quatre voix contre une, que l'opération ne devrait pas se traduire par une diminution significative de la concurrence sur le marché de la publicité sur Internet. En l'absence de faits confortant la théorie d'entraves à la concurrence, "il n'y a pas de base sur laquelle imposer des conditions à cette fusion", affirme encore la Commission.

Nombre d'acteurs du monde Internet, au premier rang desquels des groupes comme Microsoft et AT&T avaient fait campagne contre cette acquisition, estimant qu'elle donnera à Google un poids prépondérant sur le marché de la publicité en ligne. Des sénateurs américains avaient soutenu cette thèse, estimant que l'opération va donner naissance à un "puissant conglomérat du Web", dangereux pour la concurrence. Les milieux du Web se sont également émus des risques pour la vie privée des internautes, Google pouvant renforcer encore son accès aux données sur l'utilisation d'Internet par les particuliers.

Mais c'est donc finalement la ligne de défense de Google, selon laquelle les deux groupes fusionnés sont complémentaires et non pas concurrents, qui l'a emporté.

Reste que les autorités européennes doivent encore se prononcer sur l'opération. En novembre dernier, la Commission a lancé une enquête approfondie, estiment que la fusion pose des questions réelles. Bruxelles devrait se prononcer d'ici au 2 avril prochain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.