Excédent budgétaire record pour le Royaume-Uni

 |   |  275  mots
L'excédent budgétaire a atteint 8,6 milliards de livres en juillet contre 8,1 milliards un an plus tôt, le mois de juillet étant traditionnellement un mois de forte rentrée fiscale.

Outre-manche, l'Office des statistiques nationales (ONS) a anoncé ce lundi que les finances publiques britanniques ont enregistré un excédent budgétaire record en juillet et que les emprunts du secteur public ont nettement reculé.

L'excédent budgétaire a atteint 8,6 milliards de livres en juillet (12,6 milliards d'euros) contre 8,1 milliards un an plus tôt, le mois de juillet étant traditionnellement un mois de forte rentrée fiscale.

Les emprunts nets du secteur public ont enregistré un excédent de 6,5 milliards de livres en juillet, un record depuis sur cette période depuis la création de cette statistique en 1993 et un chiffre supérieur aux attentes.

Sur le mois, l'ensemble des recettes fiscales a progressé d'une année sur l'autre de 5,5%, de 48 à 50,7 milliards de livres (74,7 milliards d'euros).

Les recettes de l'impôt sur le revenu, en hausse de 7,5%, et de celui sur les sociétés ont ainsi permis de compenser les pertes dues au changement de fiscalité des entreprises pétrolières de la mer du Nord en 2006.

Les bons chiffres du mois de juillet s'inscrivent toutefois après des chiffres moins bons que prévu en juin. Du coup, sur les quatre premiers mois de l'année fiscale 2007 (qui début en avril), le déficit budgétaire du Royaume-Uni reste plus élevé qu'il y a un an. Il s'élève à 4,5 milliards de livres, contre 3,1 milliards

La dette britannique s'établit désormais à 502,2 milliards de livres fin juillet. Elle représente 36,4% du PIB (produit intérieur brut). L'ancien chancelier de l'Echiquier Gordon Brown, aujourd'hui Premier ministre, avait fixé en mars un objectif annuel à 38,2% du PIB. Londres est donc dans les clous.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :