Amélioration de la rentabilité et résultats en hausse pour Essilor

 |   |  239  mots
Porté par une amélioration de sa rentabilité, le français Essilor, numéro un mondial de la fabrication de verres ophtalmiques, a annoncé une hausse de 10,7% de son bénéfice net au premier semestre,

Le français Essilor, numéro un mondial de la fabrication de verres ophtalmiques, a annoncé une hausse de 10,7% de son bénéfice net au premier semestre, porté par une amélioration de sa rentabilité, l'élargissement de son offre de produits et une progression de ses ventes.

Le bénéfice net a atteint 181,7 millions d'euros contre 164,1 millions au premier semestre 2006 (+10,7%), selon un communiqué. Le bénéfice opérationnel a augmenté de 10,3% à 252,9 millions d'euros, faisant ressortir une "marge de contribution" (résultat opérationnel avant paiement en actions, frais de restructuration et autres charges) de 18,1%, contre 17,8% au premier semestre 2006. Sur l'ensemble de 2006, elle avait atteint 17,9%. La marge nette ressort à 12,3% contre 12% au premier semestre 2006.

Le chiffre d'affaires, déjà publié, a progressé de 8,4% à 1,477 milliard d'euros. La croissance interne atteint 8,5%.
Sur le seul premier semestre, le groupe a acquis neuf sociétés pour 101,7 millions d'euros. Elles lui apporteront 118 millions de chiffre d'affaires additionnel en année pleine.

Pour l'ensemble de 2007, Essilor a seulement redit attendre "des résultats de qualité" portés par son développement à l'international et l'élargissement de sa gamme de produits à valeur ajoutée.

Lors de la publication des résultats annuels en mars, le groupe avait toutefois laissé entrevoir la perspective d'un ralentissement pour 2007 par rapport à 2006. Il avait indiqué tabler sur une hausse de ses ventes de 8 à 10%, après 11% en 2006. En croissance interne, la progression serait de 5 à 6% contre un record de 8,1% en 2006.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :