Syngenta affirme résister au pétrole cher et prévoit à son tour des hausses de prix

"Nous envisageons et nous pensons parvenir à augmenter nos prix sur les produits finaux. Les agriculteurs reçoivent davantage d'argent pour leurs produits actuellement, donc nous pensons qu'ils peuvent payer un peu plus" annonce John Atkin, le directeur opérationnel de la division Protection des plantes du géant suisse de l'agrochimie.

John Atkin, le directeur opérationnel de la division Protection des plantes du groupe suisse Syngenta, leader mondial de l'agrochimie, affirme que sa firme ne souffre pas outre mesure de la flambée du pétrole.

"Nous ne pensons pas que cela aura un impact sur nos résultats financiers. Nous sommes moins dépendants du prix du pétrole que de celui des engrais ou d'autres produits", a-t-il expliqué John Atkin lors d'une visite au Japon.

Le numéro un mondial de l'agrochimie a relevé en octobre ses prévisions pour l'année en cours. Mais le prix du baril de pétrole s'est ensuite envolé pour approcher les cent dollars et fait, depuis, du yo-yo.

"Nous envisageons et nous pensons parvenir à augmenter nos prix sur les produits finaux. Les agriculteurs reçoivent davantage d'argent pour leurs produits actuellement, donc nous pensons qu'ils peuvent payer un peu plus", a ajouté le dirigeant, précisant que les hausses varieraient d'un pays à l'autre.

Deux grands groupes chimiques viennent d'annoncer des hausses de prix : le français Rhodia et le suisse Clariant, des initiatives saluées par le marché.

La protection des plantes représentait les deux tiers des 8,05 milliards de dollars de chiffre d'affaires du groupe en 2006. Syngenta ne prévoit pas d'acquisition dans ce domaine déjà fortement concentré mais pourrait le faire en revanche dans les semences, a indiqué John Atkin.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.