ENI envisage une OPA sur le britannique Burren Energy

 |   |  177  mots
Le groupe pétrolier italien envisage de racheter Burren Energy pour 1,5 milliard de livres.

L'emballement du titre Burren depuis le 1er octobre n'est pas dû à de vaines spéculations. Ce mardi Eni a annoncé qu'il avait approché Burren pour entamer une négociation en vue d'une éventuelle OPA. Le conseil d'administration du groupe britannique réuni le 28 septembre a refusé la proposition de l'italien à 1.050 pence par action.

Sur les marchés, la nouvelle a été plus que bien accueillie. L'action du britannique spécialisé dans l'exploration et l'exploitation de gisements pétroliers et gaziers gagnait hier à mi-séance plus de 21%. Les investisseurs sont toutefois persuadés que l'offre se fera à un prix supérieur. Le titre se négociait lundi autour de 1.120 euros.

Burren Energy est une compagnie pétrolière qui possède des actifs dans quatre zones géographiques, la mer caspienne, l'Afrique de l'Ouest - plus particulièrement au Congo - le Moyen Orient, l'Inde et au Turkmenistan. S'il conclut le rachat de Burren Energy, Eni verra sa participation s'étendre dans le champ de M'Boundi. par ailleurs il prendra position sur des actifs qui sont sous-valorisés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :