Plus de classe en primaire le samedi dès 2008, dit le ministre

Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale, souhaite que ces heures libérées soient dédiées aux élèves en difficulté. Il met à la réflexion la suppression des cours du samedi au collège.

"Dès la rentrée prochaine, partout en France dans les écoles primaires, on ne travaillera plus le samedi matin et j'espère ensuite que, très vite, nous pourrons étendre le dispositif au collège", a déclaré le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, hier jeudi sur TF1. "Les trois heures" ainsi libérées seraient dédiées "à ceux qui sont en échec scolaire".

La question du remplacement de ces heures libérées dans les écoles maternelles et élémentaires est ainsi réglée. Le ministre ne semble pas vouloir les reporter ni sur les vacances d'été ni le mercredi matin. Xavier Darcos relève d'ailleurs que "sans aucun doute, nos élèves travaillent trop". "Nos élèves à l'école primaire font en gros 936 heures dans l'année", alors que "la moyenne européenne" est "inférieure à 800 heures".

La grande majorité des parents est favorable à la suppression des cours le samedi. Elle organise une vraie coupure de deux jours de repos qui permet à toute la famille de se retrouver. Les familles recomposées sont encore plus sensibles à cet argument. Les enseignants sont eux-aussi favorables à cette suppression. Ils mettent en avant le fort absentéisme des élèves. D'autres parents, en revanche, s'opposent à la suppression du samedi travaillé qui, selon eux, permettrait de mieux répartir la charge de travail sur la semaine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.