EADS confirme un retard de 6 à 12 mois pour l'Airbus militaire A400M

Le groupe européen d'aéronautique et d'armement EADS, grande maison-mère d'Airbus, annonce que les premières livraisons du programme d'avion de transport militaire européen A400M seront "retardées de 6 mois" jusqu'au printemps 2010, avec un "risque de glissement supplémentaire de 6 mois".

2 mn

C'est un aveu officiel. Le groupe européen d'aéronautique et d'armement EADS, grande maison-mère d'Airbus, annonce ce mercredi dans un communiqué que les premières livraisons du programme d'avion de transport militaire européen A400M seront "retardées de 6 mois" jusqu'au printemps 2010, avec un "risque de glissement supplémentaire de 6 mois".

La Tribune a révélé hier sur son site internet latribune.fr que ce programme risquait effectivement de prendre douze mois de retards alors que l'on n'évoquait jusque là qu'un risque de six mois.

Ce rééchelonnement est "devenu nécessaire en raison de la lente progression du développement du moteur, qui conditionne le vol inaugural de l'avion" souligne EADS. Ce moteur est comme l'avion le fruit d'une coopération entre plusieurs producteurs européens dont le français Safran (fruit de la fusion entre Snecma et Sagem) et le britannique Rolls-Royce.

Le groupe reconnait aussi des "dépassements d'échéance du développement des systèmes" et le programme d'essais en vol à conduire "très différent de celui des avions commerciaux d'Airbus".

Les dirigeants d'EADS, maison mère d'Airbus, avaient déjà admis depuis le début de l'année des retards dans le démarrage de la chaîne d'assemblage, puis sur la date du premier vol. Fin juillet, ils avaient précisé, lors de la présentation des comptes semstriels d'EADS, que l'assemblage débuterait fin août au lieu du premier trimestre 2007 et que le premier vol était attendu "pour l'été 2008" au lieu de janvier 2008 prévu initialement.

Les premières livraisons devaient à l'origine intervenir en octobre 2009. Elles étaient destinées à l'Armée de l'air française. L'A400M a déjà reçu 192 commandes dont 180 venant des pays partenaires du programme : Allemagne, France, Espagne, Grande-Bretagne, Turquie, Belgique et Luxembourg ainsi que huit de la part de l'Afrique du Sud et quatre de la Malaisie.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.