Coca-Cola confiant en sa croissance à long terme

 |   |  425  mots
Le célèbre groupe de sodas, prévoit une croissance à long terme de 3% à 4% en volumes et de 6% à 8% du chiffre d'affaires. Coca-Cola Co.compte lancer ses marques "light" et "diet" sur de nouveaux marchés. La firme affronte la plainte d'une consommatrice américaine pour information "mensongère".

Le patron de Coca-Cola, Neville Isdell, annonce, ce vendredi la prévision d'une solide croissance en revenu et volume à long terme en dépit de "forts vents contraires" en Amérique du Nord. Le groupe d'Atlanta explique qu'il atteindra ses objectifs en cherchant des opportunités de croissance sur les marchés émergents et en se concentrant sur l'innovation et l'expansion de ses marques phares.

Il y a deux semaines, le groupe publiait des bénéfices en baisse de 22% au quatrième trimestre, suite aux difficultés rencontrées par Coca-Cola Enterprises, spécialisé dans l'embouteillage et détenu à 35% par le géant d'Atlanta. Aujourd'hui, Neville Isdell se veut confiant et assure que le numéro un mondial des boissons non alcoolisées table sur une croissance à long terme de 3%à 4% en volumes et de 6% à 8% du chiffre d'affaires.

Coca-Cola estime toutefois que 2007 sera "une année très difficile pour les embouteilleurs et pour Coca-Cola North America". Le groupe prévoit que le marché nord-américain se reprendra au deuxième semestre. En effet, dans cette région de l'outre-atlantique, les ventes en volumes ont diminué de 2%, à mesure que les consommateurs américains délaissent les sodas sucrés pour des boissons dites "meilleures pour la santé".

Coca-Cola Co. table aussi sur le lancement de nouveau produits comme le Diet Coke Plus pour relancer sa croissance en Amérique du Nord et compte, si tout se passe bien (voir encadré), lancer ses marques "light" et "diet" sur de nouveaux marchés. Coke Zero, présenté par Neville Isdell comme le lancement de marque le plus réussi du groupe en vingt ans, sera commercialisé dans 35 pays d'ici la fin 2007.


Coca-Cola poursuivi en justice pour sa nouvelle boisson Enviga
Une consommatrice américaine, Catherine Melfi, a porté plainte contre le groupe d'Atlanta. La cliente déclare que Coca-Cola présente faussement son thé vert Enviga comme une boisson qui brûle des calories. Selon la plainte déposée, la boisson Enviga permettrait de perdre entre 60 et 100 calories en buvant trois canettes par jour. Or une personne doit brûler, en moyenne, 3.500 calories pour perdre un kilo. Si on suit ce raisonnement, il faudrait alors consommer pendant 35 jours la boisson Enviga, soit 105 canettes pour un coût total de 146 dollars, pour espérer perdre un kilo. Le porte-parole de Coca-Cola, Ray Crockett, déclare, ce vendredi, que "nous avons clairement précisé qu'Enviga n'était pas une boisson pour perdre du poids, mais elle intervient en complément d'exercices physiques et d'un régime particulièrement rigoureux."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :