NTT DoCoMo accueille son premier opérateur virtuel

Le premier opérateur de télécommunications mobiles japonais, NTT DoCoMo, vient d'annoncer ce lundi qu'il va ouvrir son réseau de troisième génération (3G) à un opérateur virtuel (MVNO) qui proposera des services de données aux entreprises. Un premier pas pour dynamiser la concurrence.

Le fournisseur d'accès à Internet japonais IIJ, qui offre déjà des solutions et prestations aux clients professionnels en mode fixe, va devenir ainsi le premier opérateur virtuel à exploiter les infrastructures cellulaires de NTT DoCoMo.

IIJ prévoit de proposer aux professionnels des offres d'accès à Internet et d'échange de données depuis des terminaux mobiles à haut-débit (3,6 mégabits/seconde en réception).

Le gouvernement japonais souhaite voir davantage émerger des opérateurs mobiles virtuels, espérant ainsi dynamiser la concurrence au profit des clients. Actuellement, les principaux opérateurs (NTT DoCoMo, KDDI et Softbank Mobile) concentrent 95% du marché.

Jusqu'à maintenant réticents à ouvrir leur réseau aux MVNO à cause d'un manque de clarté dans le partage des responsabilités - dysfonctionnements notamment - les opérateurs classiques y voient plus clair grâce à de nouvelles dispositions.

D'ailleurs, Walt Disney a déjà prévu de lancer au printemps prochain son offre mobile en tant que MVNO sur le réseau de Softbank.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.