Les investissements de la SFI dans le secteur privé chinois atteindront 700 millions de dollars

 |   |  146  mots
Le secteur privé devient un élément clé de l'économie chinoise, à tel point que la Société financière internationale (SFI, branche de la Banque Mondiale) envisage d'y réaliser pour 700 millions de dollars (526 millions d'euros) d'investissements en 2007.

Depuis son premier investissement en Chine en 1985, la SFI a injecté 3,16 milliards de dollars (2,38 milliards d'euros) dans l'économie chinoise, répartis sur 123 projets. Pour l'année 2007, le bras financier de la Banque mondiale pour le secteur privé prévoit d'augmenter encore son volume d'investissement.

En 2006, la SFI a dépensé 639 millions de dollars (480 millions d'euros) en Chine et l'institution financière ne compte pas s'arrêter là. En 2007, ce sont 700 millions de dollars (526 millions d'euros) qui viendront contribuer à la croissance chinoise, via son secteur privé.

"Le secteur privé est devenu une composante essentielle de l'économie chinoise. La SFI recherche les occasions de financer les sociétés privées locales qui ont un soutien institutionnel limité", affirme l'organisation dans un communiqué.

La SFI devrait notamment prendre 5% d'une banque locale chinoise, la Bank of Dalian, dont la canadienne Bank of Nova Scotia (Scotiabank) rachèterait 19,99%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :