Chérèque demande un "calendrier de négociations sur deux ans"

 |   |  277  mots
Le secrétaire général de la CFDT souhaite que le prochain président de la République donne le temps à son gouvernement pour mener les réformes en matière d'emploi et de protection sociale. Il rencontre les candidats pour leur faire part des attentes de sa confédération.

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, qui s'exprimait sur LCI, a demandé vendredi aux candidats à l'élection présidentielle de bâtir un "calendrier de négociations sur les deux premières années" du quinquennat concernant l'emploi et la protection sociale. "Le mandat dure cinq ans, il ne sert à rien d'essayer de tout faire en un mois", a jugé le leader syndical. Concernant le Contrat nouvelles embauches (CNE), le dirigeant de la CFDT a redit sa volonté de "faire la démonstration que ce contrat est illégal".

Le syndicaliste apparaît satisfait de ses rencontres avec les principaux candidats à l'élection présidentielle, qui sont pour lui l'occasion de faire part des attentes et exigences de sa confédération. "Notre rôle (dans la campagne) est d'interroger les candidats sur les attentes des salariés, on n'a pas à entrer dans les débats partisans", a souligné François Chérèque.

En particulier, le secrétaire général de la CFDT rappelle aux candidats qu'il tient particulièrement à l'application de la loi sur le dialogue social, qui prévoit notamment une consultation des partenaires sociaux avant certaines réformes sociales. A l'issue de son entretien avec Nicolas Sarkozy, François Chérèque s'est dit rassuré. Le candidat UMP "nous a dit qu'il n'y avait pas de raison qu'il ne respecte pas cette loi", a affirmé le leader cédétiste. Même assurance recueillie auprès de Marie-George Buffet. Celle-ci "est d'accord pour laisser une place à la négociation", a asuré François Chérèque à l'issue de sa rencontre avec la candidate communiste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :