Dow Chemical et la société koweïtienne PIC créent un nouveau champion pétrochimique mondial

 |   |  280  mots
Le groupe chimique américain Dow Chemical et Petrochemical Industries Company (PIC) créent une co-entreprise qui représentera 11 milliards de dollars de chiffre d'affaires. La société commune sera détenue à parité égale par les deux groupes.

Le groupe chimique américain Dow Chemical et la société Petrochemical Industries Company (PIC), détenue par l'émirat du Koweit, ont annoncé jeudi 13 décembre la création d'une société commune, qui représentera 11 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Détenue à 50/50 par les deux groupes, elle sera basée aux Etats-Unis et dédiée à la production de composants pétrochimiques de type polyéthylène, polypropène et polycarbonate, soulignent les sociétés dans un communiqué.

"Nous sommes en train de créer une société de pétrochimie qui sera un leader mondial dès son premier jour, avec 11 milliards de chiffre d'affaires. Le groupe sera bien positionné pour croître en fonction du cycle industriel", explique Andrew N. Liveris, le PDG de Dow Chemical, dans le communiqué.

"Pour Dow Chemical, cela marque une étape importante dans notre stratégie qui consiste à faire croître nos activités de base à travers des co-entreprises, réduire notre intensité capitalistique, et libérer des liquidités" pour investir, précise le groupe.

Dow apporte cinq de ses activités à la future entité et reçoit 9,5 milliards de dollars de son partenaire koweïtien. De son côté, PIC apporte à la joint-venture un accès aux réserves d'hydrocarbures de l'un des membres de l'Opep. Ainsi, la future société verra sa facture de pétrole réduite. "Via ce partenariat, KPC met un pied sur le marché des produits pétrochimiques de spécialités", a ajouté le groupe dans le communiqué, "et va permettre à PIC d'étendre et de diversifier sa présence à l'international". La finalisation de cet accord est prévue pour fin 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :