Des fonds pourraient faire une offre sur Dow Chemical

 |   |  269  mots
Le titre du chimiste américain progresse de près de 5% en Bourse après des rumeurs faisant état de l'intérêt d'un consortium de fonds d'investissement du Proche Orient et américains. Ils prépareraient un LBO de 50 milliards de dollars.

Le numéro un américain de la chimie, Dow Chemical, est porté par la spéculation. En tous cas, son titre progressait de plus de 10% dans les échanges avant Bourse à New York, lundi, pour grimper en milieu de séance de près de 5% à 46,61 dollars. Le titre du géant américain de la chimie réagit en effet aux rumeurs faisant état de l'intérêt d'un consortium de fonds pour le chimiste.

Le consortium, composé de fonds américains et du Proche-Orient, selon le journal britannique Sunday Express, préparerait en effet une LBO (leverage buy out) de 50 milliards de dollars pour prendre le contrôle du groupe. Toujours d'après les informations du journal britannique, un montage financier a déjà été mis au point et le consortium pourrait offrir entre 52 et 58 dollars par action. Le projet serait susceptible d'être déposé d'ici à la fin de la semaine.

Le fonds KKR ferait partie du consortium, d'après le Sunday Express. L'intérêt de ces fonds pour Dow Chemical serait notamment motivé par le fait que le groupe américain dispose d'une trésorerie pléthorique dont il ne sait pas quoi faire. Du coup, l'intérêt des fonds pourrait le forcer à chercher des moyens d'utiliser ces ressources. "Dow Chemical génère assez de liquidité pour doubler son dividende annuel à 1,50 dollar par action, ou alors racheter pour 5 milliards de dollars de ses propres actions", estime l'analyste de HSBC Hassan Ahmed, cité par l'agence Bloomberg. L'analyste signale également que Dow Chemical pourrait également réaliser une acquisition stratégique d'un groupe de chimie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :