La Chine recourt à un groupe japonais pour équiper ses centrales nucléaires

 |   |  160  mots
Mitsubishi Heavy Industries va fournir à l'Empire du milieu des turbines pour ses réacteurs nucléaires. Pour répondre à ses besoins croissants en énergie, la Chine multiplie les contrats.

La compagnie d'électricité chinoise a choisi Mitsubihi Heavy Industry (MHI) pour équiper en turbines ses futures centrales nucléaires. Le groupe japonais a annoncé la signature de ce contrat ce vendredi. Cette commande sera facturée 1.000 milliards de yens (620 millions d'euros).

MHI et son partenraire chinois Harbin Power fourniront deux ensembles incluant chacun une turbine à vapeur et un générateur d'électricité. Ces équipements seront intégrés aux deux réacteurs nucléaires développés par l'américain Westinghouse, filiale du japonais Toshiba. La mise en service des centrales est prévue pour 2013 et 2014.

La France espère aussi signer un contrat dans le nucléaire avec la Chine. Areva estime être sur le point de vendre deux réacteurs EPR (European pressurised water reactor) à son partenaire chinois. "La conclusion (de l'accord, NDLR) est très proche" s'est réjouie ce jeudi Anne Lauvergeon, la présidente du directoire du champion français du nucléaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :