La vidéo à la demande pourrait peser 500 millions d'euros d'ici 2012 en France

La vidéo à la demande (VOD) devrait représenter un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros d'ici 2012, soit plus du double du marché actuel des locations de DVD, selon une étude du cabinet Oliver Wyman.

La vidéo à la demande, qui permet de voir un film sur son ordinateur ou sa télévision après l'avoir téléchargé sur internet (VOD) devrait représenter un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros d'ici 2012, soit plus du double du marché actuel des locations de DVD, selon une étude du cabinet Oliver Wyman.

La vidéo à la demande s'affranchit des circuits de distribution classique avec des magasins qui ont pignon sur rue, les plus menacés par cette nouvelle concurrence. "La vidéo à la demande est appelée immanquablement à se développer en France dans les cinq prochaines années" alors que les ventes et la location de DVD ont ces dernières années stagné voire diminué, selon cette étude.

En 2006, les ventes de DVD en France ont représenté un chiffre d'affaires de 1,65 milliard d'euros, contre 1,84 milliard trois ans plus tôt. Quant aux locations de vidéo, elles ont stagné à 194 millions d'euros en 2005 contre 209 en 2003.

Ces tendances "condamnent les acteurs de la location et de l'édition de DVD à réviser leurs plans de développement", estiment les auteurs de cette étude qui citent notamment l'exemple du studio Warner Home Video qui s'est lancé en 2005 dans une offre de Vidéo à la demande.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.