Les dépenses des ménages américains bondissent de 1,1% en novembre

 |   |  232  mots
Les dépenses des ménages ont augmenté bien plus fortement qu'attendu en novembre, de 1,1%, affichant leur rythme le plus élevé en plus de deux ans. De son côté, l'indice des prix PCE central, particulièrement suivi par la Réserve fédérale, affiche une hausse de 2,2% sur un an, après 1,9% en octobre, son rythme le plus élevé depuis mars.

La consommation, principal moteur de la croissance, ne faiblit pas outre-Atlantique. Les dépenses des ménages ont augmenté bien plus fortement qu'attendu en novembre, affichant leur rythme le plus élevé en plus de deux ans, selon les statistiques publiées ce vendredi par le département du Commerce. Les dépenses des ménages ont grimpé de 1,1% sur le mois. De son côté, le revenu des ménages a augmenté de 0,4% après un gain de 0,2% le mois précédent.

L'indice des prix PCE global a, lui, augmenté de 0,6%, progression la plus forte depuis septembre 2005, après 0,3% le mois précédent. L'indice PCE "central", hors énergie et alimentation, affiche une hausse de 0,2%, conforme aux attentes.

Sur un an, l'indice PCE central, particulièrement suivi par la Réserve fédérale, affiche une hausse de 2,2%, après 1,9% en octobre, son plus rythme le plus élevé depuis mars.

Du coup, les dépenses réelles des ménages, ajustées de l'inflation, ont augmenté de 0,5% en novembre.

L'indice de confinance de l'université du Michigan en légère baisse
L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan a baissé à 75,5 points en décembre contre 76,1 points en novembre, selon l'indice révisé publié vendredi 21 décembre. Les analystes tablaient sur un indice à 74,5 points. La précédente estimation faisait état d'une baisse plus forte, avec un indice à 74,5.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :