La dette de la France augmente à 66,6% du PIB fin juin

 |   |  183  mots
La dette publique globale a augmenté de 32,3 milliards d'euros au deuxième trimestre. L'endettement des administrations locales a légèrement reculé sur cette période.

La dette publique de la France a augmenté de 32,3 milliards d'euros au deuxième trimestre 2007 pour atteindre 1.216,4 milliards d'euros, soit environ 66,6% du PIB, contre 1.184,1 milliards et 65,4% du PIB à fin mars, selon des données publiées ce vendredi par l'Insee. La dette de l'Etat a progressé de 27,7 milliards d'euros au deuxième trimestre et celle des organismes de Sécurité sociale de 5,8 milliards.

La dette des administrations publiques locales a diminué de 2,6 milliards d'euros tandis que celle des Organismes divers d'administrations centrales (ODAC) a augmenté de 1,4 milliard.

Outre la dette de l'Etat (951 milliards d'euros à fin juin), la dette publique au sens du traité de Maastricht prend en compte celle des administrations de Sécurité sociale (53,8 milliards), des administrations publiques locales (120,7 milliards) et des ODAC (90,9 milliards). Le traité de Maastricht impose aux Etats membres de ramener leur dette sous la barre de 60% du PIB.

"La seule observation de l'évolution de la dette en cours d'année ne permet pas de présager de celle du déficit public", souligne l'Insee, qui précise que "la dette trimestrielle demeure révisable pendant plusieurs trimestres".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :