Conseil d'administration chez Nexity et l'Ecureuil

 |   |  195  mots
Les dirigeants de Nexity et des Caisses d'Epargne réunissent ce lundi leur conseil d'administration respectif afin d'autoriser l'engagement des négociations exclusives en vue de créer un nouveau poids lourds de l'immobilier en France. Mais le projet se heurte toujours à un problème de valorisation.

Le projet de rapprochement entre le promoteur immobilier Nexity et le Crédit Foncier, filiale à 100% de l'Ecureuil est en passe de franchir une nouvelle étape. Les deux groupes réunissent en effet cet après-midi leur conseil d'administration respectif pour autoriser les dirigeants à ouvrir officiellement des négociations exclusives en vue d'un rapprochement. L'objectif est de finaliser l'opération rapidemment: la signature du protocole d'accord devant en effet intervenir d'ici à la fin mars, voire au début du mois d'avril.

Selon certains, l'Ecureuil détiendrait de 51 à 51,3% du futur ensemble. Mais en terme de gouvernance, c'est Nexity qui l'emporterait. Alain Dinin, patron de Nexity piloterait le nouvel ensemble avec à ces côtés deux directeurs généraux délégués. Le conseil d'administration devrait ainsi compter 6 représentants de Nexity sur les 11 sièges.

Toutefois l'opération de rapprochement est complexe à mener. Elle se heurte à un problème de valorisation du Crédit Foncier, évalué entre 2,5 et 2,6 milliards d'euros alors que la capitalisation de Nexity est de l'ordre de 2,1 milliards. La parité d'échange n'a pas été encore définie sachant qu'il sera procédé à une évaluation multicritère des deux sociétés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :