Réunion chez EADS pour la cession des sites Airbus

Ce projet concerne six sites fabriquant des éléments d'avions : Varel, Nordenham et Augsbourg en Allemagne, Saint-Nazaire-Ville et Méaulte en France et Filton en Grande-Bretagne.

Cette fois sera-t-elle la bonne pour la cession de certains sites européens d'Airbus dans le cadre de son vastye plan d'économies Power8 ? Le conseil d'administration de sa maison-mère, le groupe européen de défense et d'aéronautique EADS, se réunit en tout cas ce mercredi à Toulouse pour tenter de trancher sur ce dossier.

Le président d'EADS, le français Louis Gallois, et celui d'Airbus, l'allemand Thomas Enders, comptent émettre une recommandation sur ce projet qui concerne six sites fabriquant des éléments d'avions : Varel, Nordenham et Augsbourg (ce dernier est en fait un site EADS) en Allemagne, Saint-Nazaire-Ville et Méaulte en France et Filton en Grande-Bretagne.

Selon la presse allemande, les dirigeants voudraient choisir l'américain Spirit Aerosystems pour reprendre les trois sites allemands et le britannique. En France, c'est Latécoère, déjà grand partenaire d'Airbus, qui semble tenir la corde pour reprendre Saint-Nazaire-Ville et Méaulte.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.