Sarkozy veut lancer un "plan Marshall de la formation" pour les jeunes des quartiers

 |   |  189  mots
Ce plan vise à donner à chacun sa chance pour un emploi. Le candidat veut aussi instaurer la discrimination positive sur des critères économiques et sociaux.

Nicolas Sarkozy, candidat UMP à l'élection présidentielle, a affirmé qu'il voulait mettre en oeuvre, s'il était élu, "un grand plan Marshall de la formation pour tous les jeunes" des quartiers. Dimanche, lors d'un meeting avec plus de 10.000 jeunes au Zénith à Paris, il a lancé : "Si je suis élu, je mettrai en oeuvre un grand plan Marshall de la formation pour tous les jeunes de nos quartiers, pour qu'aucun ne soit laissé de côté, pour que chacun puisse tenter sa chance, pour que chacun ait un emploi".

Pour lui, "la fraternité, c'est l'égalité des chances, c'est tout faire pour que chacun puisse développer ses talents, puisse essayer de réaliser ses ambitions, de réaliser ses rêves". "Si je suis élu", a-t-il également promis, "je mettrai en oeuvre une politique de discrimination positive à la française, fondée non pas sur des critères ethniques qui nourriraient le communautarisme, mais sur des critères économiques et sociaux". "L'égalité républicaine, ce n'est pas traiter également des situations inégales, mais de donner plus à ceux qui ont moins, de compenser les handicaps", a-t-il ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :