Le fonds américain Sentinel dépose le bilan

 |   |  204  mots
Le fonds américain Sentinel Management, qui gère pour 1,6 milliard de dollars d'actifs, a demandé vendredi soir son placement sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

Le fonds américain Sentinel Management, s'est placé sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, ce qui lui permet de se restructurer financièrement en se mettant à l'abri de ses créanciers. Le fonds a jugé cette décision "dans le meilleur intérêt de la société, de ses créanciers et des autres parties concernées".

Dans une lettre adressée le 13 août à ses clients, la société se disait "inquiète de ne pouvoir répondre aux demandes substantielles de remboursement sans vendre des actifs avec une forte décote sur leur juste valeur et générer ainsi des pertes inutiles".

La société de Northbrook, dans l'Illinois, entendait se prémunir ainsi contre une vague de demandes de remboursement qui la contraindrait à une liquidation forcée.

Le lendemain, Sentinel avait annoncé le gel des comptes de ses clients mais plusieurs d'entre eux, selon le Chicago Tribune, ont commencé à porter plainte, accusant Sentinel de revendre des actifs à un prix trop bas et sans leur approbation.

Dans le document transmis au tribunal des faillites, Sentinel dit estimer son actif et son passif à plus de 100 millions de dollars et compter au moins 200 créanciers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :