Paris termine au-dessus des 5.400 points

Séance en dents de scie aujourd'hui à la Bourse de Paris, qui n'a pas cessé de passer du positif au négatif pour finir dans le vert. Le CAC 40 a franchi la barre des 5.400 points et termine en hausse pour la troisième séance consécutive, gagnant 0,36% à 5.418 points.

Air-France KLM, qui était à la traîne hier, s'installe ce soir en tête de l'indice parisien et gagne 3,66% à 28,30 euros.

Les valeurs automobiles évoluent en ordre dispersé. Michelin s'envole de 3,02% à 88,10 euros et PSA Peugeot Citroën prend 0,74% à 59,55 euros. Le marché salue la hausse de 1,9% de ses immatriculations en Europe pour le mois de juillet. Les ventes de son concurrent Renault ont baissé de 8%. Du coup, le titre baisse de 0,64% à 94,29 euros.

Certaines valeurs ont bénéficié d'un effet de rattrapage. Elles avaient beaucoup baissé ces derniers temps. C'est ainsi le cas d'Arcelor Mittal qui gagne 2,56% à 42,34 euros. Ou encore du fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière Vallourec qui progresse de 2,71% à 182,55 euros.

Toujours dans le secteur pétrolier, Total est en revanche dans le rouge à cause de la baisse des cours du WTI. L'action cède 0,39% à 52,47 euros.

En forme ce soir, Carrefour gagne 1,64% à 48,79 euros. Le géant français de la distribution a annoncé qu'il allait se retirer de Suisse.

Hausses également pour Cap Gemini (+2,48% à 45,38 euros) et pour EADS (+2,02% à 20,64 euros).

A l'inverse, les valeurs bancaires, qui avaient été touchées de plein fouet par la crise du subprime, sont reparties à la baisse. Dexia signe même la plus forte baisse du CAC avec -1,75% à 19,59 euros. Pour son patron Axel Miller, les marchés devraient rester fébrile encore un moment. Dans son sillage, le Crédit Agricole cède 0,25% à 27,28 euros. La Société Générale et BNP Paribas sont quasi-stables.

Replis également pour EDF (-0,66% à 70,40 euros) et pour Pernod Ricard (-0,34% à 151,97 euros).

L'euro s'échange à 1,3488 dollar. Dans la journée, il avait même franchi la barre du 1,35 dollar. Les cours du pétrole sont repartis à la baisse, à 68,56 dollars pour le baril de Brent et 69,37 dollars pour le WTI.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.