Morgan Stanley provisionne 9,4 milliards de dollars et appelle à l'aide le chinois CIC

Au quatrième trimestre de son exercice, la banque d'affaires américaine enregistre une perte nette de 3,58 milliards de dollars en raison d'une dépréciation d'actifs de 9,4 milliards de dollars. Elle annonce être renflouée de 5 milliards de dollars par le chinois China Investment Corporation.

Chaque jour annonce une nouvelle victime de la crise des "subprimes" dans les rangs de la finance américaine. Aujourd'hui, c'est au tour de Morgan Stanley de faire le bilan d'un exercice 2007 particulièrement mouvementé. Celui-ci (à fin novembre) se solde certes par un bénéfice net de 3,2 milliards de dollars mais qui est divisé par plus de deux comparé aux 7,4 milliards engrangés en 2006. Une dégringolade à mettre au compte d'une perte nette de 3,58 milliards de dollars sur le quatrième trimestre.

En cause, de nouvelles dépréciations d'actifs qui portent le total à 9,4 milliards de dollars sur le quatrième trimestre. Après les 3,7 milliards de dollars d'actifs dépréciés annoncés ces dernières semaines pour les seuls mois de septembre et d'octobre, la banque américaine a accru le nettoyage de ses comptes, en identifiant 5,7 milliards de dépréciations supplémentaires sur le mois de novembre.

Aux abois, Morgan Stanley a été contraint de faire appel à un fonds étranger pour se renflouer. Cette fois-ci, le sauveteur de la prestigieuse banque américaine est chinois. China Investment Corporation (CIC) va injecter 5 milliards de dollar dans l'établissement financier, en échange de quoi le fonds souverain va percevoir des titres obligatoirement convertibles en actions ordinaires. A terme il détiendra jusqu'à 9,9 % du capital de Morgan Stanley.

Une fois de plus, donc, la crise des "subprimes" donne l'opportunité à des fonds étrangers de faire leur entrée au capital de grandes banques américaines. En octobre, c'était la banque chinoise Citic qui était venue à l'aide de Bear Stearns. Plus récemment, Citigroup a annoncé avoir été renfloué de 7,5 milliards de dollars par le fonds d'investissement de l'émirat d'Abou Dhabi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.