Le bénéfice du Crédit Mutuel flirte avec les 3 milliards d'euros

 |   |  233  mots
La banque mutualiste a enregistré une hausse de 23% de son bénéfice en 2006. La banque veut donner une nouvelle impulsion à son développement, notamment grâce à la croissance à l'étranger.

La banque mutualiste Crédit Mutuel clôt la saison de publication des résultats des banques françaises sur un bon rythme. En 2006, la banque dirigée par Michel Lucas a dégagé un bénéfice de 2,94 milliards d'euros, en augmentation de 23,3%. Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires pour les banques, a quant à lui progressé de 12,5% pour s'établir à 10,83 milliards d'euros.

Dans le métier très concurrentiel de la banque de réseau en France le Crédit Mutuel revendique 210.000 nouveaux comptes courants et 365.000 nouveaux clients. Dans ce contexte de saturation du marché, le groupe a indiqué vouloir "donner une nouvelle impulsion à son développement en France et à l'étranger, en banque et en assurance comme dans les technologies de pointe" d'après son président Etienne Pflimlin.

Le Crédit Mutuel dispose à ce jour de 24 milliards d'euros de fonds propres pour financer sa croissance. Etienne Pflimlin avait indiqué la semaine passée que le Crédit Mutuel s'intéressait notamment au Maroc, à l'Algérie et à la Pologne.

A ce sujet, la banque a confirmé avoir déposé une offre sur les 200 agences mises en vente par la banque polonaise BPH, filiale du groupe UniCredit. Les agences cédées par BPH pour des raisons de concurrence sont estimées entre 1,0 et 1,5 milliard d'euros. Selon des informations de la presse polonaise, BNP Paribas aurait également fait une offre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :