L'action Alcatel-Lucent dévisse sur un objectif de cours revu à la baisse par UBS

Le titre Alcatel-Lucent a démarré la semaine sur un recul de plus de 5%. Une chute imputée à l'abaissement de 14% de son objectif de cours par la banque UBS qui estime que le marché de la téléphonie mobile restait incertain en 2008.

Malgré une semaine chargée d'annonces pour l'équipementier Alcatel-Lucent, les investisseurs restent très sceptiques. Les banques aussi. Dans une note, UBS estime que de nouveaux défis vont se présenter dans l'année à venir pour le groupe qui a déjà trois avertissements sur résultats à son actif depuis le début de l'année. Or, ne serait-ce que pour le quatrième trimestre 2007, les dépenses d'équipement des opérateurs télécoms, qui rebondissent traditionnellement au quatrième trimestre, pourraient être un peu en-deça des attentes, les incertitudes régnant non seulement sur les ventes aux Etats-Unis mais plus globalement sur le marché mondial du téléphone portable.

Tous ces éléments constituent donc un risque pour les résultats du groupe. Du coup, la banque a décidé de réduire l'objectif de cours d'Alcatel-Lucent de 7 à 6 euros.

La banque ajoute que le processus d'intégration entre Alcatel et Lucent est freiné par des questions de cultures d'entreprises.

Pas de quoi rassurer les marchés. Ce lundi, le titre Alcatel-Lucent a évolué non loin de son niveau le plus bas atteint le 21 novembre (4,91 euros en séance). A 5,16 euros lors de la clôture de la Bourse parisienne, l'action a perdu 5,15%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.