Halliburton fait mieux que prévu grâce à un abattement fiscal

Le groupe américain de services pétroliers Halliburton a largement dépassé les attentes des analystes au troisième trimestre, en dégageant un bénéfice net de 727 millions de dollars, en hausse de 19%. Ce résultat meilleur que prévu s'explique toutefois entièrement par un abattement fiscal de 133 million de dollars que le groupe pensait ne pas être en mesure de pouvoir profiter.

Le groupe américain de services pétroliers Halliburton a largement dépassé les attentes des analystes au troisième trimestre, en dégageant un bénéfice net de 727 millions de dollars, en hausse de 19% sur les 611 millions de dollars dégagés un an plus tôt. Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice net s'est établi à 0,79 dollar, contre 0,58 dollar au troisième trimestre 2006. Le marché tablait sur un bénéfice par action de l'ordre de 0,64 dollars.

Ce résultat meilleur que prévu s'explique toutefois entièrement par un abattement fiscal de 133 million de dollars (soit 0,15 dollar par action) que le groupe pensait ne pas jusque là être en mesure de pouvoir profiter. Ce profit exceptionnel n'a été qu'en partie entamé par une provision de 21 millions de dollars sur des dossiers environnementaux.

Le résultat à périmètre constant s'est établi à 726 millions, contre 603 millions à la même époque de l'an dernier, selon son communiqué. Le chiffre d'affaires consolidé a progressé de 16% pour atteindre 3,9 milliards de dollars, notamment du fait des activités hors continent américain, où le groupe a beaucoup investi ces dernières années.

"Je suis très satisfait de la poursuite de très forte performances dans nos opérations de l'hémisphère oriental (ndlr: Europe, Asie, Afrique, Moyen-Orient) ce trimestre", a commenté le PDG Dave Lesar, cité dans le communiqué. Il souligné que le groupe y avait enregistré une progression de 29% de son chiffre d'affaires et de 40% de son résultat opérationnel durant cette période.En Amérique du Nord, Halliburton a enregistré un chiffre d'affaires record sur le trimestre, en dépit des tempêtes sur le golfe du Mexique qui l'ont privé de deux semaines d'activité.

Pendant le trimestre écoulé, le groupe a racheté pour 374 millions de dollars de ses propres actions sur le marché. Cet investissement porte à 2,6 milliards de dollars le montant des sommes consacrées à soutenir son action, sur les 5 milliards de dollars autorisés par les actionnaires.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.