Le titre Seb s'envole grâce aux performances sur neuf mois

Son chiffre d'affaires a progressé de plus de 10% sur neuf mois. Sa marge opérationnelle s'envole de 41%. Du coup, l'action a progressé de 6,05% à 132,99 euros.

Le groupe français de petit électroménager Seb a vu son titre progresser vendredi de 6,05% à 132,99 euros. Il a annoncé jeudi soir, après la clôture de la Bourse, une progression de 10,6% de son chiffre d'affaires (12,2% à taux de change constants) au cours des neuf premiers mois de 2007, à 1,91 milliard d'euros, grâce à une progression de l'activité sur tous ses marchés.

Seb se félicite d'une "contribution positive de toutes les familles de produits et de la bonne tenue de la très grande majorité des marchés européens et internationaux". Les ventes en France ont augmenté de 10,4% à 405 millions et de 5,5% à 470 millions ailleurs en Union européenne. En Amérique du Nord, elles ont progressé de 5,9% à 275 millions.

Les élements exceptionnels se sont annulés puisque l'effet positif de la consolidation dans les comptes de 27 millions d'euros de chiffre d'affaires issus de la société américaine d'articles culinaires Mirro WearEver, acquise en août 2006, a été contrebalancé par des effets de change négatifs de 27 millions, liés à l'affaiblissement du dollar face à l'euro.

Plus spectaculaire encore est la progression sur neuf mois de la marge opérationnelle : +41% à 165 millions d'euros.

Le groupe souligne que "le troisième trimestre n'a pas apporté de changement majeur au contexte économique dans lequel le groupe évolue depuis début 2007. Lla consommation est restée bien orientée sur la grande majorité des marchés européens, avec des volumes de vente en hausse et une amélioration des prix et du mix-produit".

En août, le groupe avait dit miser sur une croissance de ses ventes "d'au moins 7%" en 2007, et sur une amélioration de la marge opérationnelle. Il a néanmoins indiqué que la hausse des prix des matières premières pèsera à hauteur de "plus de 30 millions d'euros" sur les comptes 2007. En outre, il compte "investir massivement en marketing et publicité" au quatrième trimestre pour "alimenter sa croissance future".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.