Le Koweit va investir 51 milliards de dollars sur cinq ans dans l'énergie

 |   |  431  mots
Confronté à une situation de crise énergétique, le Koweit lance les grands moyens pour faire face à ses besoins en énergie. Le pays compte investir 51 milliards de dollars dans le secteur dans les cinq prochaines années, afin de développer sa production de pétrole et d'augmenter ses ressources dans d'autres énergies.

Le Koweit prévoit des investissements gigantesques dans l'énergie. La compagnie nationale de pétrole a ainsi annoncé ce mardi projeter d'investir 51 milliards de dollars dans les cinq ans à venir dans son industrie énergétique afin d'accroître ses capacités de production et de stopper le déclin des réserves de ses champs de pétrole.

Le Koweit "lance une programme très ambitieux afin d'améliorer ses capacités de production", a expliqué le directeur général de Kuwait Petrolum Corp, Saad al-Shawaib, qui ajoute que la production de pétrole devrait atteindre 4 millions de barils par jour en 2020. Cet objectif doit permettre de compenser le déclin des champs de pétrole, exploités depuis soixante ans et dont les ressources rétrécissent, passant actuellement à 1,7 million de barils par jour contre 2 millions auparavant.

Deuxième exportateur mondial de pétrole du cartel de l'Opep, le pays est confronté à une instabilité ministérielle et n'a pas connu de ministre du pétrole permanent depuis le mois de juin. Cette situation a empêché jusque là tout lancement de projets statégiques concernant la production d'or noir du pays. De fait, le Koweit, où le pétrole pèse pour plus de 75% du PIB, a vu sa croissance ralentir, tandis que ses voisins producteurs, tels que l'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Qatar, ont utilisé leurs revenus tirés du pétrole pour développer de nouvelles productions d'énergie, non pétrolières.

Ce nouvel investissement est donc décisif pour faire face à la situation critique de l'énergie dans le pays. Dans les deux à trois ans à venir, la compagnie Kuwait Oil, filiale de la compagnie nationale Kuwait Petroleum responsable des explorations dans le pays, va développer des réserves d'huiles lourdes avec l'américain Exxon Mobil. Ce dernier a signé un protocole d'accord fin octobre. D'ici 2020, le Koweit prévoit ainsi de produire 750.000 barils par jours d'huiles lourdes, énergie plus difficile à extraire que le pétrole conventionnel.

Le pays souhaite également développer sa production de gaz et vise un objectif de 1,5 million de mètres cubes en 2011. Le Koweit ne produit pas en effet assez de gaz pour satisfaire ses propres besoins et doit négocier avec l'Iran et l'Irak pour en importer. Or, la demande en gaz dans le pays augmente de 10% chaque année. Le Koweit cherche également à s'approvisionner en gaz naturel liquéfié auprès de ses voisins. Le pays est en négociations avec plusieurs Etats pour la fourniture des technologies nécessaires à ses projets gaziers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :