Fusions-acquisitions : 893 milliards de dollars engrangés au premier trimestre

Le volume des fusions-acquisitions dans le monde a atteint 893 milliards de dollars (670 milliards d'euros) au premier trimestre de 2007, en hausse de 3% par rapport à la même période de 2006, selon des chiffres provisoires publiés vendredi par Thomson Financial. Les secteurs de l'énergie (135,2 milliards de dollars), de l'immobilier (125,6) et de la finance (111,7) sont les plus dynamiques.

Le volume des fusions-acquisitions dans le monde a atteint 893 milliards de dollars (670 milliards d'euros) au premier trimestre de 2007, en hausse de 3% par rapport à la même période de 2006, selon des chiffres provisoires publiés ce vendredi par Thomson Financial. Il s'agit de la cinquième année consécutive de hausse pour un premier trimestre, selon le fournisseur canadien de statistiques financières. En revanche, l'Europe affiche un repli de 26% à 296 milliards de dollars. Ce retard s'explique par une base de comparaison défavorable avec le premier trimestre de 2006, qui correspondait au démarrage de plusieurs opérations d'envergure.

En France, les fusions-acquisitions ont ainsi été quasiment divisées par deux, à 34,1 milliards de dollars contre 61,4 un an plus tôt. Une diminution qui s'explique par la prise en compte début 2006 du rapprochement entre GDF et Suez et de la fusion entre Arcelor et Mittal. Par ailleurs, le volume de fusions et acquisitions de sociétés françaises initiées par des sociétés étrangères est plus important que pour les cibles étrangères visées par un acquéreur français, avec respectivement 19 milliards de dollars contre 15,2.

Les deux seules entreprises françaises figurant parmi les dix fusions-acquisitions les plus importantes sont des cibles, à savoir le franco-espagnol Altadis (visé par une offre du britannique Imperial Tobacco) et AGF (rachat des minoritaires par l'allemand Allianz). Sur le plan mondial, les secteurs de l'énergie (135,2 milliards de dollars), de l'immobilier (125,6) et de la finance (111,7) sont les plus dynamiques en matière de fusions-acquisitions.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.