Total décroche un contrat de plus de 2,18 milliards d'euros en Algérie

 |   |  174  mots
Le groupe français a décroché un contrat de réalisation à Arzew d'un complexe de vapocraquage de l'éthane. Le consortium Almet y construira un complexe de production de méthanol.

Total a signé avec Sonatrach un contrat de réalisation d'un complexe de vapocraquage d'éthane pour "plus de 3 milliards de dollars" (2,18 milliards d'euros). Ce complexe sera réalisé par le groupe pétrolier français et le groupe algérien d'hydrocarbures à Arzew dans l'est de l'Algérie.

Ce projet sera financé par Total à 51% et par Sonatrach à 49%. Il produira du polyéthylène, du mono-éthylène, du glycol (MEG), du DI éthylène Glycol et du tri-éthylène. Ils seront extraits d'unités pétrochimiques d'Arzew et traités par décomposition de gaz sous haute température et faible pression. Ces produits seront destinés aux marchés national et international.

Par ailleurs, le consortium Almet, composé des sociétés Quraïn (Koweit), Lurgi (Allemagne), PPSL (Trinidad), Mitsui (Japon) et Sotraco (Algérie) a été retenu pour construire un complexe de production de méthanol à Arzew, a annoncé lundi la société algérienne d'hydrocarbures Sonatrach. Il produira 1 million de tonnes par an de méthanol destiné au marché international.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :