Le pétrole remonte après la chute des stocks américains de brut

Les réserves de brut outre-Atlantique ont fortement baissé de 7,6 millions de barils, atteignant leur plus bas niveau depuis février 2005. Un recul qui fait progresser le prix de l'or noir alors que le marché anticipait un léger repli de 1,5 million de barils.

Pour la cinquième semaine consécutive, le département américain de l'énergie (DoE) vient d'annoncer une nouvelle baisse des réserves de brut pour la semaine achevée le 14 décembre. Au final, les stocks ressortent en recul de 7,6 millions, à 296,9 millions de barils, là où les analystes n'attendaient qu'un léger repli de 1,5 million.

Les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ne sont pas en reste puisqu'ils ont aussi fortement diminué de 2,1 millions d'unités à 129,4 millions de barils, alors que les spécialistes s'attendaient un repli de seulement 500.000 barils. Seule consolation, les réserves d'essence se sont pour leur part reconstituées de 3 millions de barils à 205,2 millions d'unités, faisant largement mieux que les anticipations de 800.000 barils.

Dans la foulée, les prix de l'or noir, en légère progression avant la publication de ces chiffres, ont accentué leur hausse. Le baril de brut WTI s'adjuge actuellement 1,13% à 91,1 dollars, tandis que le baril de brent de la mer du Nord gagne 1,21% à 91,2 dollars.

Selon les spécialistes du secteur, la faiblesse des stocks américains ainsi que les tensions dans le nord de l'Irak devraient soutenir à court terme la tendance haussière du marché. Toutefois certains relativisent, soulignant que ce fort recul est notamment du à des conditions climatiques (brouillard) qui, sur la période concernée, ont fait chuter les importations de brut de près de 1 million de baril par jour.

En outre, la vague de froid qui sévit dans le nord-est des Etats-Unis a également soutenu la consommation de fioul domestique. A plus long terme, le marché anticipe une tendance baissière en raison du ralentissement économique mondial attendu.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.