Le bénéfice net de TF1 a presque doublé en 2006

 |   |  429  mots
Le groupe a affiché un bénéfice net en hausse de 91,5% à 452,5 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en augmentation de 5,8% à 2,65 milliards d'euros. Le PDG du groupe Patrick Le Lay a proposé mardi au conseil d'administration la dissociation des fonctions de président et de directeur général.

Bon cru 2006 pour TF1. Le groupe audiovisuel a enregistré sur l'exercice un bénéfice net en hausse de 91,5% à 452,5 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en augmentation de 5,8% à 2,65 milliards d'euros. Les recettes publicitaires nettes de la chaîne sont en hausse de 3,7% à 1,7 milliard. Les autres activités sont en croissance de près de 10% par rapport à 2005, grâce essentiellement au dynamisme du groupe Téléshopping, des chaînes thématiques France, de TF1 International et d'Eurosport International.

Parallèlement à l'annonce de ces chiffres, le PDG de TF1, Patrick Le Lay, a proposé aujourd'hui mardi au conseil d'administration la dissociation des fonctions de président et de directeur général, a annoncé la chaîne dans un communiqué. Patrick Le Lay, qui aura 65 ans l'été prochain, occuperait alors les fonctions de président, et Nonce Paolini, l'actuel directeur général de Bouygues Telecom, serait nommé directeur général de TF1.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 300,8 millions d'euros en baisse de 38,2 millions d'euros par rapport à 2005. Cette diminution résulte principalement de la prise en compte dans le coût de grille du coût de la diffusion de la Coupe du Monde de football 2006 (113,6 millions d'euros). Hors Coupe du Monde de football, la croissance du coût de la grille est de 2,9%.

Du côyé de la structure financière du groupe, le coût de l'endettement financier net est en baisse de 5,7% à 11,6 millions d'euros, pour un endettement net moyen d'environ 314 millions d'euros sur l'année 2006. Au 31 décembre 2006, les capitaux propres part du groupe atteignent 1,36 milliard d'euros, pour un total de bilan de 3,7 milliards d'euros. L'endettement financier net s'élève à 378,5 millions d'euros, soit 27,9% des capitaux propres.

La quote-part des sociétés mises en équivalence est positive à 13,1 millions d'euros. Ce montant intègre notamment la quote-part de plus-value de cession des fréquences hertziennes enregistrée chez Europa TV. Le résultat net des activités poursuivies s'établit à 198,7 millions d'euros, en diminution de près de 10% par rapport à 2005. L'incidence du rapprochement de TPS et des activités de télévision payante en France de Groupe Canal+, sur le compte de résultat consolidé 2006 de TF1, est de 253,6 millions d'euros (y compris la quote-part de résultat de TPS sur 8 mois).

Le Conseil proposera à l'Assemblée Générale Mixte, convoquée le 17 avril 2007, de distribuer à partir du 2 mai 2007, un dividende de 0,85 euros par action (vs 0,65 euros en 2006) ainsi que le renouvellement du mandat de 9 administrateurs ainsi que d'un des commissaires aux comptes titulaires et de son suppléant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :