Maurel & Prom : cession au Congo, nouveau gisement en Colombie

 |   |  209  mots
Le groupe français a annoncé avoir trouvé une réserve de pétrole de 11,4 millions de barils en Colombie. Cette découverte arrive à un moment clé pour Maurel & Prom qui voit sa production presque divisée par deux avec l'annonce de la vente de ses champs pétrolifères au Congo.

Le groupe pétrolier français, spécialisé dans les petits gisements, a fait part ce lundi de la découverte d'un nouveau champ, baptisé Ocelote, dans la région des Llanos, en Colombie. Maurel & Prom estime que les réserves prouvées et probables nettes de royalties devraient atteindre 11,4 millions de barils. Un chiffre à comparer à sa production de 5,2 millions de barils en 2006 en Colombie.

Le succès du puit d'Ocelote "réévalue significativement le large domaine minier de Maurel & Prom dans la région des Llanos, avec trois blocs adjacents opérés à 100% par la société", a annoncé l'entreprise dans un communiqué.

Cette découverte intervient en même temps que la cession par l'entreprise d'une partie de ses actifs au Congo qui ampute la production du groupe pétrolier de moitié. Le groupe italien Eni a en effet annoncé l'acquisition de 37% des champs de Maurel et Prom au Congo. Avec Ocelote, l'entreprise compte retrouver son niveau de production d'avant cette vente d'ici deux ans, principalement grâce à ses champs colombiens.

Dans un entretien avec le site Boursorama, Jean-François Hénin, PDG du groupe pétrolier, a également annoncé l'accélération des programmes d'exploration au Congo, au Gabon en Sicile et en Tanzanie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :