Bruxelles inquiet de la perte de valeur du dollar

Le Commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Joaquin Almunia, reconnaît que la faiblesse du dollar face à l'euro est source d'inquiétude. Il réclame "un peu de cohérence" entre le discours et les actes des Etats-Unis.

La faiblesse du dollar face à l'euro est un sujet d'inquiétude. Le Commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires Joaquin Almunia le reconnaît aujourd'hui, dans un entretien au Figaro. "Il est vrai la perte de valeur du dollar nous préoccupe", indique-t-il. Pour autant, le Commissaire refuse de dramatiser: "cette hausse de l'euro est aussi un signe de confiance des investisseurs dans l'économie européenne", estime-t-il.

Joaquin Almunia juge aussi que "les économies de la zone euro ne sont pas responsables de la situation". "Contrairement à celle des Etats-Unis et de la Chine, notre balance des transactions courantes est équilibrée. S'il est question de nous faire payer, à nous Européens, les conséquences de ces déséquilibres, on ne peut pas s'attendre à ce que nous restions passifs".

Le regard du Commissaire européen se tourne plutôt outre-Atlantique. Certes, il a "entendu les Etats-Unis répéter qu'ils n'avaient aucun intérêt à un dollar faible". Mais "désormais", souligne Joaquin Almunia, "nous attendons un peu de cohérence entre les discours et les actes", sous-entendant ainsi que le dollar serait maintenu à un niveau artificiellement bas.

Quant aux critiques françaises sur le niveau actuel de l'euro, Joaquin Almunia y répond d'une manière assez tranchée. Il estime ainsi qu'il "ne faut pas oublier non plus les autres facteurs qui expliquent les déséquilibres de la balance commerciale française", précisant sans détour: "les secteurs de spécialisation de vos entreprises ne correspondent pas forcément à l'évolution de la demande mondiale", avant de conclure: "il est évident que si nous voulons être entendus par la Banque centrale européenne, nous devons parler d'une seule voix et d'une manière disciplinée". Une pierre dans le jardin du gouvernement français.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.