L'italien Eni prévoit d'investir 14 milliards de dollars en Libye

Eni et la compagnie libyenne NOC viennent de signer un accord "stratégique" pour prolonger l'activité de la compagnie italienne sur place. Au total, quelque 28 milliards de dollars seront investis en dix ans.

1 mn

Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a signé ce mardi avec la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) un accord "stratégique" lui permettant de prolonger de vingt-cinq ans son contrat d'approvisionnement en gaz et pétrole, jusqu'à 2042 et 2047. Les deux groupes vont par ailleurs investir 28 milliards de dollars sur dix ans dans des projets pétroliers et gaziers communs.

Eni prendra en charge la moitié de ces investissements et va consacrer en outre 800 millions de dollars sur sept ans à l'augmentation de ses capacités de production, a précisé sur place son administrateur délégué, Paolo Scaroni. Eni et NOC vont explorer de nouveaux sites près de leurs champs pétroliers traditionnels en Libye et vont continuer à exploiter le champ offshore NC41.

Dans le gaz, le groupe italien va accroître ses capacités d'exportation en augmentant de 3 milliards de m3 par an la capacité du gazoduc Greenstream qui relie les côtes libyennes à la Sicile. "La Libye est un pays fondamental pour nous, nous y sommes le premier opérateur et notre rôle s'y est renforcé dans le temps", a poursuivi Paolo Scaroni. Ce pays "représentent beaucoup plus que Kashagan", le gisement pétrolier géant au Kazakhstan à l'origine d'un différend entre le groupe et le gouvernement kazakh, a précisé le patron d'Eni.

Eni produit pour son compte environ 280 à 290.000 barils équivalent pétrole par jour en Libye (60% de pétrole), soit 20% de sa production totale, a-t-il ajouté, tandis que Kashagan ne représentera que 50.000 barils par jour pour Eni. Le groupe italien est présent depuis 1959 en Libye, ancienne colonie italienne, où son rôle s'est accru à la fin des années 80 et début 90 avec le retrait des compagnies américaines.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.