Boeing estime le marché mondial à 28.600 avions sur 20 ans

 |   |  312  mots
Dans une étude publiée ce mercredi, Boeing prévoit que les compagnies aériennes mondiales auront besoin de près de 30.000 nouveaux appareils dans les vingt prochaines années pour faire face à la croissance de la demande.

A quelques jours de l'ouverture du 47ème Salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget, traditionnellement propice aux signatures de contrat, Boeing a publié ce mercredi une étude particulièrement optimiste pour l'avenir des avionneurs. Selon la société américaine, pas moins de 28.600 nouveaux avions seront nécessaires au cours des vingt prochaines années pour répondre à l'augmentation attendue du trafic sur la période, estimée à 5% par an. Les avionneurs se partageraient ainsi un marché de 2.800 milliards de dollars (2.100 milliards d'euros).

"Le transport aérien va continuer à se développer, tiré par la croissance de l'économie, la libéralisation du commerce mondial et l'arrivée sur le marché d'avions de plus grande capacité et plus efficaces", a expliqué Randy Tinseth, vice-président de Boeing, lors d'une conférence de presse à Londres. Seule ombre au tableau: de potentielles restrictions gouvernementales sur le trafic aérien pour des raisons environnementales. Mais "cette croissance se fera dans le respect de nos responsabilités environnementales, de façon à contribuer aux efforts de réduction des gaz à effet de serre, grâce à de nouveaux avions et à l'augmentation des capacités opérationnelles dans le système de transport aérien", rassure-t-on chez Boeing.

Les compagnies de la région Asie-Pacifique seront les principales clientes des avionneurs avec 36% des commandes, sous l'impulsion notamment de la déréglementation du secteur aérien et d'une forte croissance de la demande, devant l'Amérique du Nord (26%), l'Europe (25%), et la région Amérique latine, Moyen-Orient et Afrique (13%). La Russie devrait également booster les ventes afin de renouveler une flotte vieillissante, alors même que le trafic devrait y doubler d'ici à 2015. Le marché sera dominé par les mono-couloirs, d'une capacité moyenne de 90 à 240 sièges, avec près de 62% des commandes. Selon Boeing, les gros porteurs, Airbus A380 et Boeing 747, ne s'écouleront quant à eux qu'à 960 exemplaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :