La croissance indienne devrait atteindre 9,2% cette année

 |   |  344  mots
La vigueur de la progression des salaires et des prêts dope tous les secteurs de l'économie. L'indice phare de la Bourse de Bombay, le Sensex, a atteint aujourd'hui son plus haut historique.

Le développement de la classe moyenne indienne profite à fond à l'économie du pays. Deuxième économie mondiale derrière la Chine à afficher le plus fort taux de croissance, l'Inde devrait enregistrer sur un an à fin mars une augmentation de 9,2% de son PIB (produit intérieur brut). C'est du moins la nouvelle estimation qu'a annoncé aujourd'hui l'organisation statistique nationale basée à New Delhi. Le quatrième trimestre et l'année fiscale s'achèvent en Inde le 31 mars.

Il faut dire que la plus forte croissance de prêts depuis trois décennies et la hausse record des salaires (la plus forte au monde, 7% cette année, et ajustée de l'inflation!) ont permis de nourrir une forte demande domestique. Automobiles et téléphones portables sont vendus à tour de bras. "La consommation va continuer à soutenir le secteur manufacturier", indique R.K Gupta, économiste chez Credit Capital Management, interrogé par l'agence Bloomberg à New Delhi. "Le pouvoir d'achat des populations rurales gagne du terrain; les sociétés vont devoir accroître leur capacité de production pour répondre à cette demande", ajoute-il.

Le taux directeur de la banque centrale indienne reste inférieur de moitié à ce qu'il était il y a six ans. Pourtant, l'institution a procédé à six tours de vis d'un quart de point depuis octobre 2005 à 7,5% afin de limiter l'inflation, aujourd'hui à un plus haut depuis deux ans. Selon les données de la banque centrale, les prêts bancaires aux sociétés ont grimpé de 30% chaque année depuis trois ans, le rythme le plus soutenu depuis la mise en place de ce type de statistique en 1971.

De son côté, le secteur manufacturier devrait atteindre 11,3% sur un an fin mars. Encore un record historique. Les services financiers ne sont pas en reste, en hausse de 11,1% , tandis que les services pour les transports et télécommunications sont attendus en progression de 13%. Enfin, la production agricole devrait atteindre 2,7% après 6%.

Après cette annonce, le Sensex, indice phare de la bourse de Bombay, a atteint aujourd'hui un plus haut historique, en gagnant 1% à 14.643,13 points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :