Le titre Laurent Perrier recherché grâce à ses bons résultats

D'avril à septembre, le groupe Laurent Perrier a réalisé des ventes de 115,43 millions (+15,1%) et un résultat opérationnel de 32,29 millions (+28,4%). La marge opérationnelle a gagné près de 3 points à 28%. En Bourse, le titre a pris 6,15%.

2 mn

A quelque jours d'une période faste pour les ventes de champagnes, le groupe Laurent Perrier (marque Laurent-Perrier, Salon, Delamotte et Champagne de Castellane) a dévoilé vendredi matin ses comptes du 1er semestre 2007-2008 (avril-septembre), traditionnellement le plus faible de l'exercice.

Les ventes atteignent 115,43 millions d'euros, en croissance de 15,1% sur la période. Le résultat opérationnel courant est lui en croissance de 28,4% à 32,29 millions, soit une marge de 28% contre 25,1% un an avant. Le bénéfice net part du groupe, à 17,21 millions, est en progression de 31,7%.

Seul bémol à cette performance: le flux de trésorerie généré est négatif à hauteur de 11,7 millions, contre -4,4 millions un an avant. Cela s'explique principalement par la vendange 2007 précoce, qui a été comptabilisée sur le premier semestre alors qu'elle est traditionnellement au second.

Dans un communiqué, le président Yves Dumont déclare: "pour la troisième année consécutive, l'effet prix/mix progresse substantiellement, conformément à nos attentes. Ainsi que nous en avons l'ambition, il prend progressivement le relais de la croissance des volumes."

Côté bilan, les stocks ont donc atteint 415 millions contre 105 millions un an avant, du fait de la pris en compte des vendanges. L'endettement net reste stable par rapport au 30 septembre 2006. Il représente 1,2 fois le montant des fonds propres contre 1,4 fois il y a un an.

Le groupe Laurent-Perrier estime que le marché du champagne devrait continuer à croître au second semestre 2007-2008. Ce fort développement risque cependant de créer des tensions sur le marché. Comme annoncé précédemment, le groupe s'attend à un ralentissement de la croissance de ses volumes au second semestre. Pour l'ensemble de l'exercice, il prévoit une hausse de son chiffre d'affaires comprise entre 6% et 8%, à taux de change constants. L'effet prix/mix devrait gagner plus d'un point par rapport à l'exercice 2006-2007.

En Bourse, le titre Laurent Perrier a été vivement recherché. Il a gagné 6,15% à 110,4 euros après la publication de résultats semestriels qualifiés d'"excellents" par Société générale, l'intermédiaire relevant du coup sa recommandation à "achat" contre "neutre" auparavant. Société générale, qui salue le bon levier opérationnel du producteur du champagne, a un objectif de cours à 120 euros pour le titre.

Natixis Securities, qui était à "alléger" sur le titre avec un objectif de cours de 100 euros avant la publication des semestriels, parle de résultats semestriels de "très bonne facture" avec un effet mix/prix qui a joué très favorablement" et envisage de réviser fortement ses estimations. Oddo Securities, qui était également à "alléger" avec un objectif de cours de 104 euros avant la publication, parle d'un "très bon" premier semestre mais indique dans son fax du jour que la prudence des prévisions du groupe pour le second semestre l'empêche de relever sa recommandation à "renforcer" en attendant d'avoir des précisions de la société.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.