Le Qatar passe une commande record de 80 Airbus A350 XWB

 |   |  507  mots
La compagnie Qatar Airways a signé une commande d'un montant de 16 milliards de dollars. Le premier A350 XWB sera livré en 2013. Selon le président d'Airbus, la commande n'a pas de rapport avec le souhait du Qatar d'entrer dans le capital d'EADS, maison mère d'Airbus.

Tandis qu'Airbus navigue en pleines turbulences, le Qatar vient d'annoncer une nouvelle qui a de quoi rassurer. La compagnie Qatar Airways a commandé 80 Airbus A350, pour une valeur de 16 milliards de dollars. La signature annoncée aujourd'hui confirme des informations datant du 15 mars, selon lesquelles Qatar Airways projetait d'acquérir 80 exemplaires du nouveau long courrier d'Airbus, qui doit concurrencer le "Dreamliner" de Boeing.

"Cet accord remplace un accord précédent signé en 2005, portant sur 60 exemplaires de la version initiale de l'A350", explique Airbus dans un communiqué. La compagnie qatari avait en effet annoncé au Salon du Bourget de juin 2005 son intention de commander 60 avions A350, sans jusque là concrétiser son projet. Avec cette commande, la compagnie offre à Airbus le plus gros contrat enregistré à ce jour pour l'A350.

Cet accord a été signé au palais de l'Elysée par le directeur général de Qatar Airways Akbar Al Baker et Louis Gallois, président d'Airbus, en présence du président Nicolas Sarkozy, du Premier ministre François Fillon et de l'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al-Than.

Le chef de l'Etat français a salué l'accord comme "un geste très fort d'amitié pour la France et de confiance dans son industrie", a rapporté le porte-parole de l'Elysée, David Martinon. Nicolas Sarkozy s'est par ailleurs félicité "de la densité des partenariats noués entre acteurs français et qataris", souhaitant que soient étudiées "rapidement les modalités d'un appui de la France au développement des PME au Qatar".

L'accord intervient alors que le Qatar a indiqué avoir engagé des discussions avec EADS, la maison mère d'Airbus, en vue de l'acquisition d'une participation pouvant atteindre 10%. Le président d'Airbus, Louis Gallois a toutefois précisé que cet accord était "totalement disjoint" de la volonté du Qatar d'entrer au capital du constructeur européen.

Dans le détail, la commande porte sur 20 exemplaires d'A350-800, 40 avions A350-900 et 20 modèles A350-1000. "Le premier avion sera livré à l'été 2013, Qatar Airways bénéficiera du premier avion", a ajouté le patron d'Airbus. A noter également que cette commande s'inscrit également dans un vaste programme d'acquisition du Qatar, qui prévoit en tout de commander au moins 110 avions, voire 150, d'ici 2015.

"Avec l'A350 XWB, Qatar Airways disposera de la flotte de toute dernière génération la plus avancée. Outre sa rentabilité hors pair en exploitation, cet appareil présente une communauté de poste de pilotage avec les autres appareils d'Airbus, notamment l'A380. La modernisation de notre flotte sera ainsi à la fois simple et rentable", a commenté Akbar Al-Baker, le directeur général de Qatar Airways.

En marge de cet accord, l'Elysée a indiqué que le Qatar et EADS doivent signer le 3 juin à Doha un contrat pour la protection et la sécurisation de l'espace aérien de l'émirat. Ce contrat est relatif à la couverture radar du territoire qatari et s'inscrit dans le cadre du programme de protection et sécurisation de l'espace aérien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :