H&M ne profite pas pleinement de "l'effet Cavalli"

Les ventes du distributeur suédois sont en hausse de 14% en novembre, soit un peu moins qu'attendu, malgré la collection spéciale du styliste italien Roberto Cavalli lancée le mois dernier. Sur l'exercice complet, à fin novembre, le chiffre d'affaires ressort en hausse de 17%.

Le géant suédois de la mode H&M (Hennes & Mauritz) a annoncé ce lundi une croissance de 14% de ses ventes en novembre sur un an. A magasins comparables, c'est-à-dire ouverts depuis au moins un an, les ventes affichent une progression de 1%. C'est un peu moins qu'attendu par les analystes qui tablaient sur une hausse de 14,9% des ventes en novembre et de 2,8% à périmètre comparable.

En comparaison de la progression de 15% des ventes en octobre et de 25% en septembre, les chiffres sont même un peu décevants pour le distributeur qui pariait sur le lancement début novembre de la collection du couturier italien Roberto Cavalli pour "booster" les ventes du dernier mois de son exercice fiscal.

Si le styliste italien, réputé pour ses imprimés animaliers, n'a pas eu l'effet escompté sur les ventes, il a néanmoins permis de compenser les mauvais chiffres de novembre des deux grands marchés de H&M en Suède et en Allemagne.

Du coup, l'exercice complet de H&M en 2006-2007 fait apparaître une hausse de 17% des ventes et de 5% à magasins comparables. Lors de l'exercice précédent 2005-2006, les ventes avaient progressé de 11%, et de 2% à magasins comparables.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.