Xerox : début d'année plus difficile que prévu

 |   |  143  mots
Le géant américain, numéro un mondial des imprimantes et photocopieurs professionnels et des services doit passer une charge pour restructuration chez sa filiale Fuji. Du coup, ses prévisions de résultats au premier trimestre sont révisées à la baisse.

Xerox annonce qu'il révise en baisse ses prévisions de bénéfice pour le premier semestre, conséquence d'une charge correspondant à la restructuration d'une société dont il est actionnaire et dont il devra assumer sa part.

Le géant américain, numéro un mondial des imprimantes et photocopieurs professionnels et des services associés, a déclaré dans un document transmis au régulateur tabler désormais sur un bénéfice par action de 18 à 20 cents, alors que le consensus des analystes établi par Reuters Estimates donne 23 cents.

Cette nouvelle prévision est liée à la restructuration engagée chez Fuji Xerox, dont Xerox détient une participation de 25%. Le solde de 75% est entre les mains du japonais Fujifilm.

Le groupe américain a cependant maintenu son objectif de BPA annuel, qui se situe dans une fourchette de 1,12 à 1,16 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :