Nouvel accroc chez BNP Paribas lié à la crise du "subprime"

 |   |  222  mots
L'établissement bancaire français est exposé à hauteur de 30 millions d'euros comme créancier de la société américaine de crédit immobilier HomeBanc qui vient de déposer son bilan.

Une porte-parole de BNP Paribas a indiqué ce lundi à l'AFP (Agence France Presse) que le grand établissement bancaire français est exposé à hauteur de 30 millions d'euros en tant que créancier de la société américaine de crédit immobilier HomeBanc déclarée en dépôt de bilan suite à la crise du "subprime", le fameux secteur des prêts immobiliers à risque aux Etats-Unis.

"
"Ces crédits sont entièrement collatéralisés, c'est-à-dire qu'ils sont garantis par les titres" indique la banque française.

HomeBanc avait demandé vendredi son placement sous la protection du chapitre 11 ("chapter eleven") de la loi américaine sur les faillites, équivalent du dépôt de bilan français. Elle a chiffré ses actifs à 5,1 milliards de dollars et ses dettes à 4,9 milliards.

Outre BNP Paribas figurent parmi ses autres créanciers, les banques allemandes Deutsche Bank et Commerzbank. Cette dernière a indiqué ce lundi que son exposition se limitait à 50 millions d'euros et étaient entièreement sécurisée.

BNP Paribas avait déjà surpris face à cette crise du subprime en annonçant jeudi dernier, le 9 août, le gel depuis le 7 août et jusqu'à nouvel ordre, de trois fonds de placement de type ABS (asset based securities), titres adossés à des créances ou des actifs, notamment dans ce secteur immobilier sensible.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :