La compagnie américaine AirTran rélève son offre sur Midwest Airlines

 |   |  226  mots
La compagnie aérienne américaine à bas coûts AirTran Airways relève de 19% à 345 millions de dollars son offre inamicale de rachat sur sa concurrente Midwest Airlines. Cette dernière examine les détails de l'opération avant de se prononcer.

Il n'y pas que les grosses compagnies aériennes américaines qui envisagent de se marier. Alors que US Airways veut s'emparer de Delta Airlines, que cette dernière discuterait d'une éventuelle fusion avec Northwest, la compagnie aérienne américaine à bas coûts AirTran Airways a depuis la mi-décembre des vues sur sa concurrente Midwest Airlines. Afin d'enlever la mise, AirTran Airways a décidé jeudi de relever de 19% à 345 millions de dollars son offre inamicale de rachat sur sa concurrente Midwest Airlines.

MidWest a immédiatement réagi à cette annonce, demandant à ses actionnaires de ne prendre aucune décision avant que son conseil d'administration n'ait examiné les détails de cette proposition, sous dix jours, selon un communiqué distinct.

A la mi-décembre, AirTran avait révélé les détails d'une première offre mixte (en titre et en numéraire), évaluée à 290 millions de dollars, et aussitôt rejetée par le conseil d'administration de Midwest. Si l'opération aboutit, elle permettra au groupe issu d'une éventuelle fusion de réaliser des synergies à hauteur de 60 millions de dollars chaque année, pour un chiffre d'affaires cumulé estimé à 3 milliards de dollars en 2007, avait alors indiqué AirTran.

Midwest Air Group était orienté en hausse peu avant la clôture de Wall Street, jeudi, le titre prenant 3,57% à 13,36 dollars, tandis que AirTran s'appréciait de 3,10% à 12,29 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :